Le Crédit Agricole et ses projets

Publié le 08.09.2017
Grâce à l’action conjointe de la Fondation du Crédit Agricole – Pays de France, reconnue d’utilité publique, et des Caisses régionales de Crédit Agricole, de nombreuses subventions ont été atribués à plus de 1300 projets patrimoniaux.
le manège des Gêts
© Ministère de la Culture
le manège des Gêts

Parmi eux, de nombreux sites seront ouverts au public pour les JEP comme les châteaux de Bidache et d’Abbadia dans les Pyrénées-Atlantiques. En lien avec la thématique de 2017, jeunesse et patrimoine, le Crédit Agricole a participé à la rénovation de lieux destinés aux jeunes. En voici une sélection non exhaustive :

•          Réhabilitation du pavillon Pasteur de la Cité Universitaire de Paris [Ile-de-France]

La Cité internationale universitaire de Paris (CIUP) est un campus paysager de 34 ha et 40 maisons, construit à l’initiative de Émile Deutsch de la Meurthe un homme d’affaires qui fut fortune avec les pétroles Jupiter, ancêtre de Shell - et un militant pour la paix. Il offrit 10 millions de francs-or pour que les étudiants du monde entier apprennent à se connaître, en logeant sur un même lieu- y compris des jeunes filles, un fait audacieux en 1925.

De 1925 à 1969, quarante maisons sortirent de terre, dont un quart sont inscrites ou classées aux Monuments historiques. Plus de 150 000 étudiants de 130 nationalités s'y sont succédé, parmi lesquels Léopold Sedar Senghor, Habib Bourguiba, Raymond Barre, Jean-Paul Sartre...Depuis quelques années, la CIUP a engagé un budget pour sa modernisation et des actions en faveur de la diversité, de l'accessibilité et de son rayonnement culturel. Le fonds de dotation Crédit Agricole d'Ile-de-France Mécénat, qui a pour objet le soutien aux jeunes talents et au patrimoine franciliens, a décidé d’en faire son projet-phare. Avec l’appui de la Fondation Pays de France, il est le premier mécène de la restauration du pavillon Pasteur, l’un des sept "Deutsch de la Meurthe".

Le pavillon Pasteur de la Cité universitaire internationale de Paris
© Ministère de la Culture
Le pavillon Pasteur de la Cité universitaire internationale de Paris

•          Préservation des Salines du Musée du sel de la Pointe au Sel [La Réunion]

La Pointe au Sel, ou Pointe de Bretagne se trouve à l’ouest de l’île de La Réunion. Sur cette côte très ensoleillée, l’eau de mer est particulièrement chargée en chlorure de sodium, en calcium et en magnésium. Dès 1704, le sieur Feuilly note que les habitants font évaporer de l’eau de mer dans de grandes feuilles de palmiers. Après la crise sucrière de 1864, Jean Dussac rachète la fabrique de sucre de canne Stella Matutina et aménage la Pointe pour la saliculture. En 1942, son descendant Etienne Dussac industrialise la productionet produit jusqu’à 250 tonnes de sel par an.

Les salines déclinent après-guerre et, malgré la remise en état en 1961, elles ferment en 1972. Le Conservatoire du littoral achète alors les 16,5 hectares de la pointe au Sel. En 1996, les salines renaissent sur deux hectares. Quatre sauniers récoltent 150 tonnes de cristaux blancs par an.L’écomusée de la Pointe au Sel a ouvert en janvier 2007, dans les longères qui servaient jadis de magasins de stockage. Fin 2015, l’association Chantiers Histoire et Architecture Médiévales (CHAM) lance un chantier de jeunes en service civique afin de préserver le seul site de production de sel de l’Ile de La Réunion : nettoyage et débroussaillage, sécurisation des structures, maçonnerie, taille de pierres, sécurisation du bassin de l'usine.

•          Restauration du plus ancien manège de chevaux de bois français [Auvergne-Rhône-Alpes]

Le musée de la Musique Mécanique est le plus important musée d’Europe consacré à ces instruments. Il rassemble plus de 650 pièces remarquablement restaurées, dont certaines uniques. Le manège a été construit en 1871 sous licence Limonaire. Entièrement fait main, il est exceptionnel par ses animaux sculptés, peintures et pièces métalliques forgées, articulées autour d’un grand mât de chêne. L’association de la Musique Mécanique des Gêts a lancé un projet de rénovation du manège, qui est l’unique survivant des carrousels français de cette époque. L’objectif de ces deux journées sera de faire comprendre et connaître ce patrimoine rare aux jeunes générations pour que celles-ci se l’approprient. Le Musée de la Musique Mécanique continue de sensibiliser le public autour de l’opération de sauvetage du Manège de chevaux de bois, pièce majeure de la collection, surtout pour les enfants !