Château de Blainville-Crevon [Normandie]

Publié le 28.07.2017
Grâce à cinquante ans de travail bénévole, le château de Blainville-Crevon dévoile ses secrets, et les cinq demeures qui ont habité ce lieu chargé d'histoire
© Ministère de la Culture et de la Communication

Un site, cinq châteaux : du XIe au XVIIIe siècle, pas moins de cinq demeures nobiliaires se sont succédé sur ces terres normandes.

Forteresse d’abord liée aux personnages historiques de Guillaume le Conquérant, Du Guesclin ou encore Henri IV, la demeure médiévale est ensuite arasée puis profondément transformée par Louis Colbert à la fin du XVIIIe siècle. Abimé pendant la Révolution française, le château de Blainville est peu à peu enseveli, jusqu'à sa redécouverte en 1967 : il n’était alors qu’à l’état de ruines recouvertes d’un roncier, à peine visible des promeneurs.

© Ministère de la Culture et de la Communication

Aujourd’hui, cinquante années de travail bénévole passées à déblayer plus de 100 000 m3 de terre et à fouiller les strates de du sol ont redonné vie à ce lieu surprenant.  Les impressionnants vestiges qui dominent le village de Blainville accueillent chaque année divers événements culturels, notamment le festival "Archéo Jazz". Le château fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis 1977.

Et pour les JEP...

Trois activités gratuites sont proposées : une visite du chantier, rappelant tout le travail effectué depuis cinquante ans, notamment par les quelque mille bénévoles de l’association Rempart qui ont sorti de terre ces vestiges, mais aussi ; l’ouverture exceptionnelle au public des châteaux exhumés ; et pour les enfants de 6 à 18 ans une initiation au tir à l’arc, pour se sentir comme les maîtres des lieux en leur temps.

 

REMPART (Réhabilitation et Entretien des Monuments et du Patrimoine ARTistique) est un mouvement associatif de sauvegarde du patrimoine et d'éducation populaire, créé en 1966. Les associations membres de l'Union REMPART rassemblent des bénévoles pour restaurer et sauvegarder un élément du patrimoine, lors de chantiers d’été notamment.

Leur objectif est d’agir, à travers la restauration du patrimoine, en faveur du développement local et de l'aménagement du territoire, en particulier en milieu rural. Les chantiers REMPART représentent des projets collectifs et de véritables lieux d’apprentissage.