Les lieux de culte de France participent aux JEP

Publié le 14.09.2017
Cathédrales, églises ou chapelles catholiques, orthodoxes, protestantes ; synagogues, mosquées, temples bouddhistes ou hindous, monastères et couvents … Près de 4 000 lieux de culte et édifices religieux ouvrent leurs portes pour les Journées européennes du patrimoine !
© Ville de Reims

Les monuments à vocation religieuse cohabitant sur notre territoire accueillent le public désireux de découvrir les spécificités architecturales des différentes religions, ainsi que l’histoire et l’art sacré qui y sont étroitement associés. Plus de 6 500 animations sont ainsi proposées cette année pour cette 34e édition des JEP. 


Les monuments de la religion chrétienne

Cathédrale Notre-Dame de Reims

Construite entre 1211 et 1345, Notre-Dame de Reims est une des réalisations majeures de l'art gothique en France, tant pour son architecture que pour sa statuaire (2 303 sculptures). Elle est inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1991. Pour les JEP, vous pourrez la visiter de manière insolite depuis sa toiture.


Cathédrale orthodoxe de la Sainte-Trinité à Paris

Inaugurée en octobre 2016, la cathédrale, qui mêle styles byzantin et russe réunis par l'architecte français Jean-Michel Wilmotte, est également un Centre culturel et spirituel orthodoxe russe. Pour les JEP, vous pourrez visiter l'exposition interactive « Trésors des tsars moscovites », conçue et mise en œuvre avec la collaboration des Musées du Kremlin de Moscou à la base des œuvres de l’artiste russe Feodor Solntsev.

Cathédrale othodoxe Sainte-Trinité de Paris
© Ministère de la Culture

Temple protestant de Montpellier

Édifice de style romano-byzantin, le temple protestant de Montpellier est construit dès 1867 et est inscrit au titre des Monuments historiques depuis 2003. Pour les JEP, sont proposés une présentation du temple et de son histoire, avec un regard sur sa vie cultuelle et culturelle, ainsi que sur son mobilier.


Les monuments du judaïsme

Grande synagogue de Versailles

Dès le XVIIIe siècle, une communauté de Juifs venus d’Alsace, d’Allemagne et du Comtat venaissin se forme à Versailles. Construite en 1886, époque à laquelle apparaît un grand nombre de modèles de construction, cette synagogue de type ashkénaze adopte le style roman. Sobre, l’édifice présente toutefois quelques décorations de style byzantin. Inscrite au titre des Monuments historiques depuis 2010, elle est l’une des plus anciennes synagogues de France. Lors des JEP, des visites commentées seront proposées au public.


Mikvé de Montpellier

Bain rituel de purification du XIIIe siècle alimenté par une nappe d’eau souterraine, le Mikvé de Montpellier compte parmi les plus anciens d’Europe. Il est le témoin de l’importance de la communauté juive dans le développement de la ville. Abritant les vestiges de la synagogue médiévale, l'immeuble est classé au titre des Monuments historiques depuis 2004. Pour les JEP, découvrez lors de visites guidées ce bain rituel juif du Moyen Âge.

© Ville de Montpellier

Synagogue de Nancy

Autorisée par Louis XVI en 1784, juste avant celle de Lunéville, la synagogue de Nancy est inaugurée en 1790. Initialement reléguée loin des regards, au fond d’un jardin bordant les remparts de la ville, elle remplace un premier oratoire utilisé par la communauté, officiellement fondée en 1754. Agrandie à plusieurs reprises en 1841-1844, 1861 et 1935 (date de la construction de l’actuelle façade), elle témoigne par ses aménagements successifs de l’histoire d’une des plus importantes communautés de l’est de la France et de l’évolution du culte de la fin de l’Ancien Régime à nos jours.
Pour les JEP, la synagogue se découvre grâce à des visites guidées animées par Claire Decomps, Conservateur en chef du patrimoine, chercheuse à l’Inventaire général du patrimoine culturel de la région Grand Est. Deux diaporamas seront visibles en continu, l’un sur l’histoire de la synagogue, l’autre sur un manuscrit exceptionnel : un rouleau de hafarah enluminé du XVIIIe siècle appartenant à la synagogue. Celle-ci fait aussi l’objet d’une étape du « Parcours patrimonial des lieux de culte » présentant quatre sites de confession différente.


Les monuments musulmans

Grande Mosquée de Mantes-la-Jolie

Inaugurée en juillet 1981, la grande Mosquée est l'un des premiers édifices de culte musulman construits en Ile-de-France après la mosquée de Paris (1922-1926). Le bâtiment s’étend sur deux niveaux, alors que l’intérieur abrite diverses pièces, dont une salle de prière couverte, flanquée d’un minaret de 18 mètres de hauteur. Certains éléments sont ornés de céramiques aux motifs géométriques remarquables. À l’occasion des JEP, une visite commentée des lieux sera suivie d’un temps d’échanges et d'une dégustation de thé.

Grande mosquée de Mantes-La-Jolie
© Ministère de la Culture

Mosquée Iqraa  de Cannes Labocca

L'édifice, inauguré en 2014 après 7 ans de travaux, est entièrement peint en blanc et couvre une surface de 800 m2. Il comprend une salle de prière pouvant recevoir 250 fidèles. Pour les JEP, partez à la découverte de ce lieu de culte moderne.


Mosquée CIMG/Association culturelle et cultuelle Millî Görüş de Metz

Cette mosquée inspirée de l'art ottoman propose pour les JEP des visites avec explications cultuelles, culturelles et architecturales, illustrées par des projections, des expositions et des démonstrations pour favoriser échange et dialogue sur la connaissance de l'Islam et de son histoire.


Les monuments bouddhistes

Temple Lerab Ling

Dans un environnement naturel remarquable, le plateau basaltique de l'Escandorgue dans l'Hérault, se trouve le temple bouddhiste tibétain de Lérab Ling. C’est l’un des principaux centres perpétuant la tradition d’étude et de pratique du bouddhisme tibétain en Europe. On peut y admirer une  statue du Bouddha de 7 mètres de haut.


Monastère Linh-Son

Édifiée en 1984, la pagode de Joinville-le-Pont (Val-de-Marne) est la fois un temple et un monastère. Elle accueille une vingtaine de moines et moniales et constitue l'un des plus importants bâtiments bouddhiques de la région parisienne. Pour les JEP, découvrez-le à travers des visites commentées.


Pagode laotienne Wat Lao Bouddha Viharn

À Roubaix, la pagode Wat Lao Bouddhaviharn a été inaugurée en 2014, construite d'après l'architecture traditionnelle des temples du Laos. Pour les JEP, visitez-la et découvrez les danses traditionnelles du Laos.


Les monuments de la religion hindoue

Temple Saraswati de Guadeloupe

Construit en 1989, il est composé de plusieurs sanctuaires : Ganesh, Saraswati, Lashmi, Shiva, Hanuman, Madoureiviren, Maryanman, Kalimaye et Nagourmira.
Plusieurs fêtes religieuses hindoues sont organisées au temple : la Diwali ou festival de lumières, la Shivaratri ou la fête de Shiva Ganesh Jayenti, la fête de Ganesh, Hanuman Jayenti, ainsi que les baptêmes ou mariages hindous. Vous pourrez visiter ce temple, découvrir ses pratiques culturelles et religieuses, ainsi que divers objets issus des rituels hindous.

Temple hindou Saraswati, Guadeloupe
© Ministère de la Culture

Temple hindou de Guyane  "Sev Ashram Sangh"

Construit en 1991, le temple "Sev Ashram Sangh", dont le nom signifie "Rendons service au temple" en langue hindi, permet aux Hindous de Guyane de pratiquer une religion apportée par les Indiens arrivés plus de 150 ans auparavant sur le territoire. Pour les JEP, vous pourrez participer à la cérémonie du feu avec célébration complète : prières, chants, cérémonie d’offrande de fleurs ou de fruits.

L'esplanade des religions de Bussy-Saint-Georges : mosquée, pagode, synagogue

Initiative unique en Europe, l’esplanade des religions voit le jour en 2012 afin de faciliter le dialogue entre les communautés. Le projet d'implanter un temple bouddhiste, une église et une mosquée à quelques mètres seulement de distance est imaginé en 2005 par le maire Hugues Rondeau, qui met à disposition des différents cultes des terrains. En contrepartie, la signature d’une charte les engage à respecter plusieurs conditions : sobriété architecturale, respect mutuel et partage de valeurs communes. Non loin de l’esplanade, les visiteurs pourront également découvrir l’église Notre-Dame-du-Val, construite en 1998.